Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 10:18

invocation.jpg

Chapitre 67 - En voyant la nouvelle lune

175 -
"Allah est le Plus Grand ! Ô Seigneur ! Apporte-nous avec cette nouvelle lune la sécurité et la foi, le salut et l’Islam ainsi qu el a réussite dans tout ce que Tu aimes et que Tu agrées. Notre Seigneur et ton Seigneur est Allah."

اللهُ أَكْـبَر، اللّهُمَّ أَهِلَّـهُ عَلَيْـنا بِالأمْـنِ وَالإيمـان، والسَّلامَـةِ والإسْلام، وَالتَّـوْفيـقِ لِما تُحِـبُّ رَبَّنـا وَتَـرْضـى، رَبُّنـا وَرَبُّكَ الله

Allâhu akbaru. Allâhumma ahillahu 'alaynâ bi-l-amni, wa-l-îmâni, wa s-salâmati, wa-l-islâmi, wa t-tawfîqi limâ tuhibbu rabbanâ wa tardâ. Rabbunâ wa rabbuka l-lâhu.


Chapitre 68 - Au moment de rompre le jeûne

176 - "La soif est dissipée, les veines sont abreuvées et la récompense restera avec la volonté d’Allah."

ذَهَـبَ الظَّمَـأُ، وَابْتَلَّـتِ العُـروق، وَثَبَـتَ الأجْـرُ إِنْ شـاءَ الله

Dhahaba z-zama'u wa btallati-l-'urûqu wa thabata-l-ajru in shâ'a l-lâhu.



177 - "Ô Seigneur ! Je te demande par Ta miséricorde qui embrasse toute chose de me pardonner."

اللّهُـمَّ إِنَّـي أَسْـأَلُـكَ بِرَحْمَـتِكَ الّتي وَسِـعَت كُلَّ شيء، أَنْ تَغْـفِرَ لي

Allâhumma innî as'aluka bi-rahmatika l-lâti wasi' at kulla shay'in an taghfira lî.

Chapitre 69 - En commençant le repas

178 - "[Dire :] Au nom d’Allah. [ou, si on oublie de le faire en commençant, dire :] Au nom d’Allah, au début et à la fin."

بِسْمِ الله/ بِسْمِ اللهِ في أَوَّلِهِ وَآخِـرِه

Au début du repas : Bismi l-lâhi.
En cas d'oubli : Bismi l-lâhi fî awwalihi wa âkhirihi.

179 - "Ô Seigneur ! Place pour nous Ta bénédiction dans (ce mets) et accorde-nous une nourriture meilleure encore.
[En ce qui concerne le lait :] Ô Seigneur, bénis-le nous et donne-nous en davantage."

اللّهُـمَّ بارِكْ لَنا فيهِ وَأَطْـعِمْنا خَـيْراً مِنْـه/ اللّهُـمَّ بارِكْ لَنا فيهِ وَزِدْنا مِنْه

Allâhumma bârik lanâ fîhi, wa at 'imnâ khayran minhu.
Allâhumma bârik lanâ fîhi wa zidnâ minhu.

Chapitre 70 - A la fin du repas

180 - "Louange à Allah Qui m’a accordé cette nourriture et me l’a octroyé sans pouvoir ni force de ma part."

الْحَمْـدُ للهِ الَّذي أَطْعَمَنـي هـذا وَرَزَقَنـيهِ مِنْ غَـيْرِ حَوْلٍ مِنِّي وَلا قُوَّة

Al hamdu li-l-lâhi ladhî at 'amanî hâdhâ wa razaqanîhi min ghayrin hawlin minnî wa lâ quwwatin.
 


181 - "A Allah revient la Louange abondante, pure et bénie. Nul ne peut Te louer et reconnaître Tes grâces comme Tu le mérites, ni ne peut se dispenser de Toi, ô mon Seigneur."

الْحَمْـدُ للهِ حَمْـداً كَثـيراً طَيِّـباً مُبـارَكاً فيه، غَيْرَ مَكْفِيٍّ وَلا مُوَدَّعٍ وَلا مُسْتَغْـنىً عَنْـهُ رَبُّـنا

Al hamdu li-l-lâhi hamdan kathîran, tayyiban, mubârakan fîhi, ghayra makfiyyin wa lâ muwadda'in, wa lâ mustaghnan 'anhu rabbanâ.

 


Chapitre 71 - De l'invité en faveur de l'hôte

182 - "Ô Seigneur ! Bénis-leur ce que Tu leur as donné comme subsistance, pardonne-leur et fais-leur miséricorde."

اللّهُـمَّ بارِكْ لَهُمْ فيما رَزَقْـتَهُم، وَاغْفِـرْ لَهُـمْ وَارْحَمْهُمْ

Allâhumma bârik lahum fîmâ razaqtahum wa ghfir lahum wa rhamhum.

 

Chapitre 72 - En faveur de celui qui donne à boire

183 - "Ô Seigneur ! Nourris celui qui m’a nourri et donne à boire à celui qui m’a donné à boire."

اللّهُـمَّ أَطْعِمْ مَن أَطْعَمَني، وَاسْقِ مَن سقاني

Allâhumma at'im man at'amanî wa sqi man saqânî.

 

Chapitre 73 - Du jeûneur en faveur de celui qui lui fait rompre

184 - "Que les jeûneurs mangent chez vous, que les gens vertueux prennent de votre nourriture et que les Anges prient pour vous."

أَفْطَـرَ عِنْدَكُم الصّـائِمونَ وَأَكَلَ طَعامَـكُمُ الأبْـرار، وَصَلَّـتْ عَلَـيْكُمُ الملائِكَـة

Aftara 'indakumu s-sâ'imûna, wa akala ta'âmakumu-l-abrâru, wa sallat 'alaykumu-l-malâ'ikatu.

 

Chapitre 74 - Du jeûneur lorsqu'on lui présente à manger et qu'il ne rompt pas son jeûne

185 - "[Quand l’un de vous est invité à un repas, qu’il y aille. S’il jeûne, qu’il fasse des prières (invocations) pour celui qui l’invite ; et s’il ne jeûne pas, qu’il mange."


Chapitre 75 - Ce que doit dire le jeûneur lorsqu'il se fait injurier

186 - "Je suis en état de jeûne, je suis en état de jeûne."

إِنِّي صَائِمٌ، إِنِّي صَائِمٌ

Innî sâimun ! Innî sâimun !

 

Source : La citadelle du musulman

Repost 0
Published by Oum Marjène - dans Rappel ramadan
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 11:03
Commençons par un petit rappel sur le bon comportement concernant la nouriture et la boisson en islam

Pour le musulman boire et manger ne sont que des moyens qui mènent à d'autres buts, ils ne sont pas une fin en eux-mêmes.

Il mange et boit pour entretenir sa constitution, ce qui lui permet d'adorer Allah  et d'accéder, ainsi, à la dignité et au bonheur dans les deux mondes.
Ce n'est pas par plaisir qu'il mange et boit, preuve que s'il n'a ni faim ni soif, il ne boit ni mange.
On rapporte que le Prophète sws aurait dit :


" Nous sommes un peuple qui ne mange que s'il a faim et s'il mange c'est sans excès."


Avant de manger


Sa nourriture doit être honnêtement acquise sans le moindre doute de prohibition et d'illégitimité.
Allah  dit :
{ Croyant, Mangez des aliments sains et bien acquis que Nous vous avons offerts.}[ Sourate 2 - Verset 172 ]

Saints et biens acquis veut dire licites et n'inspirant pas de répugnance.
En mangeant, le musulman se propose d'acquérir plus de force pour se consacrer à l'adoration d'Allah  . S'il nourrit cette intention, son manger et son boire seront dignes de récompense. Ainsi, un acte licite, grâce à l'intention qui l'accompagne, devient un acte de dévotion rétribué par Allah  .

Il doit se laver les mains avant de manger, si elles sont sales ou s'il n'est pas sur de leur propreté.

Il s'assoit modestement : s'agenouille et repose son corps sur le dos des pieds, ou il s'assoit sur le pied gauche et dresse le genou droit. Ainsi s'asseyait le Prophète sws qui disait :


"Je ne m'accoude pas quand je mange, je ne suis qu'un serviteur , je mange comme un serviteur et m'assoie comme un serviteur" [ Rapporté par Boukhari ]

Le musulman se contente de ce qu'il trouve, sans le critiquer. S'il lui plaît il mange sinon il s'abstient.

Le Prophète sws rapporte Abou Houreyra raa n'a jamais rabaissé la valeur d'un aliment. S'il le désirait, il en mangeait, autrement il le laissait. [ Rapporté par Abou Daoud ]
Il mange avec les autres tels qu'invités, épouse, enfants et domestiques. Le Prophète sws a dit

« Mangez ensemble, Allah bénit votre nourriture. » [ Rapporté par Abou Daoud et Tirmidhi ]


Au cours du repas

Le musulman commence à invoquer le nom d'Allah :

" Bismillah" - Au Nom d'Allah :

Le Prophète aws a dit : Quand l'un de vous mange, qu'il invoque le nom d'Allah. S'il l'a ou blié au début, qu'il dise en se rappelant : Au nom d'Allah pour le début et la fin [ Bismillah fi awalihi wa akhirihi ]

Quand il a terminé son repas, il remercie Allah  car le Prophète sws a dit : « Quiconque dit à la fin du repas : Loué soit celui qui m'a nourri et pourvu de cette nourriture sans force ni puissance de ma part. »

Il mange avec les 3 doigts de la main droite, réduit la bouchée et mastique bien. Il mange ce qui est devant lui, sans tendre la main jusqu'au milieu du plat.

Le Prophète sws a dit à Omar Ben Salama  : « Petit ! Invoque le nom d'Allah et mange ce qui est devant toi avec ta main droite. »

Il a dit également :

« La bénédiction descend sur le milieu du plat, mangez des bords et évitez le centre » [ Rapporté par Boukhari et Mouslim ]

Avant d'essuyer ses mains ou de les laver, il lèche ses doigts car le Prophète sws a dit : « Que l'un de vous ne s'essuie les mains qu'après avoir léché ses doigts après le manger. »

Il ne souffle pas sur un aliment chaud et ne le mange pas en cet état. Qu'il le laisse refroidir. Il ne souffle pas non plus dans l'eau en buvant et doit 3 fois interrompre de boire pour respirer en dehors du récipient.

Anas raa rapporte que le Messager sws respirait 3 fois ( hors du récipient ) en buvant., Le musulman se garde de remplir son estomac. Le prophète sws a dit :

« L'homme n'a pas rempli de récipient pire que son estomac. Quelques bouchées suffisent pour se restaurer. Si l'homme tient à manger plus, qu'il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour l'eau et un tiers pour l'air. [ Rapporté par Ahmed, Ibn Majja et Hakim ]

Il commence par servir les présents le plus proche considérable, puis il sert, ensuite, à tour de rôle, ceux qui sont à sa droite sont prioritaire. Le Messager d'Allah a dit : «Commencez par ceux qui se trouvent à droite » aussi « Celui qui sert à boire aux autres sera le dernier à se servir »

Il ne commence pas à manger le premier, alors qu'il y a parmi les convives de plus respectables que lui, en âge ou en mérite. Il n'oblige pas son ami ou son hôte avec insistance pour qu'il mange. Il doit s'y mettre normalement et sans réserve pour ne pas gêner son ami. Il ne suit pas du regard ceux qui mangent ni ne les épie, ce qui les intimide. Au contraire, il doit baisser le regard pour ne pas les embarrasser.

Il évite ce qui est de nature à dégoûter les invités tel que : secouer sa main dans le plat, ou trop pencher sa tête sur le plat de peur d'y laisser tomber des aliments de sa bouche ou d'y tremper un reste d'un morceau de pain déjà entamé par lui. Il évite également de prononcer des mots ayant trait à la saleté et aux ordures, pour ne pas ôter l'appétit de l'un des convives. Il est interdit de faire du mal à un musulman.

S'il mange avec un pauvre, il lui donne la préférence sur lui-même. S'il est avec des amis, il sera décontracté et aimable. Mais quand il se trouve avec des convives d'un rang respectable il sera poli et déférent.

Après le repas
Il cesse de manger avant d'être rassasié, comme le Messager d'Allah  pour éviter l'indigestion qui engendre la mort et fait perdre l'entendement. Il lèche ses doigts, puis les essuie ou les lave, ce qui est mieux.
Il ramasse les restes des aliments tombés. C'est recommandé et représente un geste de remerciement à Allah  de ses bienfaits.
Il se cure les dents après manger et nettoie sa bouche pour lui donner meilleure haleine. C'est par la bouche qu'on invoque Allah  et par la bouche qu' on s'adresse à ses frères.
Chaque fois qu'il boit ou qu'il mange, il doit remercier Allah . Si c'est du lait qu'il a bu, il dit : Allah bénis ce que tu nous as donné et pourvois-nous en encore.

Quand le musulman prend un aliment autre que la lait il dit : « Allah, bénis ce que Tu nous donnes et accorde-nous de meilleurs aliments »

S'il mange chez d'autre personne qu'il dise :

« Puissent manger chez vous ceux qui jeûne, Puissent manger chez vous les gens pieux, que les Anges prient pour vous »
Repost 0
Published by Oum Marjène - dans Rappel ramadan
commenter cet article

Présentation

Recherche